Page 24 - arison french-paperback.indd

Basic HTML Version

Shari Arison
14
peux me servir de mon exemple personnel pour mon-
trer le chemin.
Déjà enfant, j’ai toujours ressenti une sensation de
gène avec le monde. Je sentais que je n’appartenais
peut-être pas, que quelque chose en moi, ou dans
l’univers, était erroné et défectueux. Déjà alors, en-
core avant d’être capable de formuler mes sensations,
je savais que nous nous étions perdu en chemin. La
violence, la souffrance, la cruauté dont j’avais été
témoin dans le monde étaient immenses et je ressen-
tais qu’elles étaient contraires à la véritable essence
de l’humanité.
A présent, je sens que ce qui était s’est s’effondré
en moi. Je sens que dans un même temps, de vastes
processus se déroulent dans le monde alors qu’en
moi un immense changement a lieu, au cours duquel
tous les sentiments de culpabilité, les vexations, la
solitude, le manque de valorisation de moi-même,
le manque de sécurité en moi-même, la tristesse, la
dépression, la douleur - tout cela s’effondre en moi
et se libère, laissant place à la compréhension et à
la sérénité, à l’acceptation de moi-même, à la liberté
et à la profusion, ainsi qu’à l’amour. J’avais toujours
cru et ressenti que la réalité extérieure était un re-
flet de moi-même, de nous, de chacun d’entre nous,